Coleslaw à la coréenne

Cette recette est un autre truc que j’ai appris grâce à mon ami Lionel qui est très fort, mais de son propre aveu, il l’a d’abord entendu en écoutant On va déguster. En tout cas, c’est un très bon passeur de savoirs.

L’avantage de la recette est qu’elle dure 15 minutes montre en main, qu’elle peut être pimpée comme vous l’entendez (suggestions de modif’ en fin d’article), qu’elle est assez légère, et qu’elle est très bonne. Elle peut se suffire à elle-même, ou servir d’accompagnement. Je la mange souvent accompagnée de riz, mais je l’ai également déjà servie avec des baby back ribs, et je suis sûr qu’avec un poisson blanc, ça marcherait pas mal.

Stricto sensu, ça n’est ni une coleslaw, ni coréen. J’ai appelé ça coleslaw parce que c’est une salade de chou cru, surtout. Et « à la coréenne » par ce que ce plat peut évoluer en une sorte de kimchi, si on lui laisse le temps. Mais bon, voilà, on est pas là pour se formaliser, si ce n’est sur la couleur du chou, qui doit être blanc, comme le rappelle Matty Matheson dans sa recette de lobster rolls pour Munchies.

Lire la suite