3 recettes avec 3 ingrédients

Parce qu’on a pas toujours le temps, l’argent ou les deux, et qu’on veut mongey bien bon, il est parfois salutaire d’avoir sous le coude des recettes faciles à préparer et à moindre coût. Parce que c’est pas parce qu’on est pressé et/ou pauvre qu’on doit se contenter de manger du caca aussi. Voici donc 3 recettes à l’investissement temps/argent limité mais qui ont le goût du bonheur. Bonus : elles ne comportent – dans leurs versions les plus simples – que 3 ingrédients (4 si on considère le sel comme un ingrédient à part entière – ce qu’il est, mais bon, hein, ça casse mes effets, donc cessez SVP). Le concept de ces recettes repose sur l’adage un peu facile et validé par les différents régimes politiques chinois qui ont traversé l’histoire : la somme est supérieure à l’ensemble des unités. A partir de trois ingrédients un peu plan-plan, vous pouvez faire des plats très très bons. Sur-bonus : les recettes sont végétariennes. Sur-sur-bonus : cette vidéo random (je suis en vacances/chômage, je peux pas tout le temps penser à des trucs « witty » – comme disent les américains – en adéquation avec les recettes ; et ce groupe est bien alors quoi).

Lire la suite

Karaage

Le karaage est un plat japonais plutôt populaire parce qu’il est simple à préparer et gras et délicieux. C’est un poulet frit. Le poulet, comme nous le rappellent les Simpsons dans l’épisode intitulé The Greatest Story Ever D’ohed, est la viande la plus tolérée par les religions du monde, c’est pourquoi de nombreuses personnes de par le monde l’aime tant. Ajoutons à cela la panure croustillante très satisfaisante, et vous aurez donc un combo breaker.

Concernant l’histoire du karaage, des recherches poussées sur Wikipedia m’informent qu’en fait, karaage désigne avant tout la technique de préparation et cuisson, et pas le plat en lui-même. J’ai passé les dernières 31 années dans le mensonge. Il existe donc des karaage de poisson, de poulpe, de bardane… Mais on s’en fout de tout ça, et on s’en fout de l’histoire de la technique ou du plat ou chaipas quoi, là ! Concentrons-nous sur le karaage de poulet, qu’on va appeler karaage tout court pour plus de simplicité.

Comme beaucoup de weabs, j’ai découvert le karaage par hasard dans des dessins animés ou sur Internet ou que sais-je. Mais comme en ce moment, je joue à Yakuza 0, voici la vidéo du premier entraînement de Saki, dans la mission Cabaret Club Czar. L’hôtesse nous y apprend que sa spécialité est le karaage. J’adore ce jeu vidéo.

Lire la suite